LA TRIBUNE DE PATRICK NOAH POUR SON NOUVEL ALBUM : Pourquoi j’ai choisi la voie du crowdfunding?

Nouvelles de l’album « Tecla »
3 août 2016
Show all

LA TRIBUNE DE PATRICK NOAH POUR SON NOUVEL ALBUM : Pourquoi j’ai choisi la voie du crowdfunding/financement participatif  sur www.ulule.com pour finaliser mon nouvel album « Tecla »  ?

Patrick NOAH - Técla

Patrick NOAH, Técla

Dans ce troisième album « Tecla » que je vous invite à co-produire avec moi sur www.ulule.com, je chante en 7 langues : français, espagnol, beti, lingala, dioula, créole, yoruba.
L’album compte 11 chansons dont « Tecla » le titre que vous pouvez écouter sur YouTube sur le lien http://youtu.be/vxH8jLuDFGk  et « Elegua » l’introduction de l’album accompagné au chant par ma fille Julie (10 ans) et mon fils Yoann (7 ans).
On a pu dire de moi que je suis le plus camerounais des chanteurs cubains, ou le plus cubain des chanteurs camerounais. Je chante la force des femmes, la vision positive de la vie, la transmission des valeurs de progrès, la beauté du métissage, la force des cultures et de leur mélange.
Je vibre l’Afrique et je transpire Cuba. De l’Afrique, je distille l’humanité, le sens du partage, la joie de vivre. Clichés ? Mais des clichés qui se vivent. De Cuba, je possède la musicalité, le sens du rythme, l’instinct de l’instant.
Comme je le dis souvent c’est la musique qui m’a sauvé la vie: les chants de ma grand-mère Sapéria accompagné de ma guitare m’ont arraché d’une mauvaise maladie lorsque j’étais adolescent alors que je mourrais sur un lit d’hôpital dans mon village Cameroun.
Pharmacien de formation académique, musicien de naissance et de passion, la musique pour moi est comme un médicament car elle apporte joie, réconfort et bien être. J’aime donner le sourire, le bonheur et la joie de vivre aux personnes à travers ma musique car il est important d’apporter quelque chose de positif aux autres à travers nos œuvres et nos actes dans ce monde parfois difficile et cruel.
Patrick NOAH Cuba
Petite anecdote ? Tout l’album a été enregistré dans la ville de La Havane à Cuba. Parfois l’électricité coupe, parfois la chaleur rend fou, mais le son s’en ressent, grâce à un travail de musiciens plus que professionnels, presque hors normes. Mais ça, vous ne le saurez qu’en poursuivant l’aventure avec nous !
Peaufiné à Cuba, plein de spontanéité et de sincérité, ce troisième album porte avec lui la meilleure des fièvres : celle qui donne envie de danser.
En effet dans cet album j’ai collaboré avec plusieurs amis musiciens de haut calibre qui appartiennent à des groupes cubains mondialement connus comme Los Papines, Bamboleo, El Trabuco (Manolito Simonet). Ceux-ci y ont mis leur cœur, leur énergie, leur passion dans l’objectif de partager l’héritage de nos ancêtres « tara » (ceux qui sont partis à Cuba, les Caraïbes, les Amériques il y a plusieurs siècles avec les accidents de l’histoire représentés par eux, ceux qui sont restés en Afrique représentés par moi)…telle est la mission que je me donne dans mon parcours musical.
Quelques lignes seules auront du mal à résumer les longs mois de travail que nous avons déjà passé sur cet album. C’est un projet ambitieux, vivant, qui serpente et cherche à se peaufiner toujours plus…
Mais voilà, après de longs mois de composition, de voyages à La Havane à Cuba, d’enregistrements, de mixage, l’album est prêt. Enfin presque… car nous devons terminer son mixage et son mastering.
C’est aujourd’hui vous, chers amis, chers internautes, chers soutiens qui pourriez donner vie à cet album via vos contribution sur Ulule.com à partir du 01 octobre 2014.
Grâce à notre structure de production Association Afromusiques Culture, en y apportant nos fonds propres, nous avons déjà investi près de 3/4 des frais de production par nos propres moyens (soit environ 15.000 euros). Le projet est ambitieux car je souhaite un album de grande qualité avec une musique atemporelle comme à mon habitude, éclectique, et qui touche les mélomanes de tous les continents. Aujourd’hui nous avons dépensé tous nos fonds propres et nous n’avons plus de moyens financiers pour finaliser l’album.  Pour que l’album puisse pointer son nez, nous demandons votre aide, qui serait relative aux frais de mixage, de mastering, et au tournage d’un clip réellement professionnel.
Mais par qui sera assuré le mixage ?  Le mixage de cet album sera assuré par Niko Noki, mixeur et éditeur réputé, notamment dans le milieu de la musique cubaine (Orishas) et des musiques du monde. On compte nombre de projets à son actif, le rappeur Passi par exemple avec qui il a remporté 3 disques d’or. Niko Noki, c’est aussi un Grammy Award remporté pour son travail sonore avec Orishas groupe qui a fait exploser le hip hop cubain à travers le monde, et nombre d’autres récompenses. Grace à votre financement nous pourrons disposer des moyens nécessaires pour la location des studios de mixage avec ingénieurs et la réalisation du mastering.
Havana, Patick Noah, cuba
Vous pourriez retrouver plus d’informations quant à tous les porteurs de ce projet via le petit site que nous avons concocté spécialement pour vous www.patricknoah.wordpress.com
Soyez prêts pour le 01 octobre 2014 pour apporter vos contributions sur www.ulule.com.  Rejoignez-nous pour qu’ensemble nous puissions donner naissance à ce troisième album.
En vous tirant mon chapeau au plus bas,
Merci !  Thank you ! Gracias !  Abui ngang ! Botodi ! Initché ! E chéoun ! Grazie !  Dank ! Obrigado !
Patrick NOAH.
TWITTER: @PatrickNoah1

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *